Adolescence·Adulte·Jeune adulte

Gastronogeek, 42 recettes inspirées des cultures de l’imaginaire

81QDd-bhxRL

Aujourd’hui on change un peu pour parler d’un livre de recette. Mais pas un livre de recettes classiques, non, un livre de recettes pour geeks.
Voici donc le Gastronogeek de Thibaud Villanova et Maxime Léonard, deux chefs cuisiniers !

De Harry Potter à Conan en passant par Doctor Who, Dracula ou encore Le seigneur des Anneaux, Thibaud Villanova regroupe de grands noms de la culture populaire pour nous faire découvrir 42 recettes originales gastronomiques « inspirées des cultures de l’imaginaire ».

Le Gastronogeek surf sur la vague de la mode geek, proposant de briser le cliché de l’individu asocial, accro aux jeux vidéos, vissé devant son écran et incapable de se faire autre chose que des pâtes ou une pizza commandée. Aujourd’hui, le geek est généralement une personne passionnée par un ou plusieurs domaines touchant généralement à l’informatique mais aussi aux cultures populaires de l’imaginaire : séries fantastiques, romans de science-fiction, de fantasy, bandes dessinées, jeux vidéos, etc. Et les références pop sont innombrables…

20170606_142343

On trouve donc dans ce recueil de recettes 42 doubles pages, présentant des recettes uniques, superbement illustrées tant par les graphismes que par de très belles photos des plats artistiquement mis en scènes pour rappeler l’univers correspondant. Ces recettes, plus que de pures inventions, sont plutôt des réécritures de grands plats souvent classiques, inspirées de références populaires. Mais attention : les plats sont réellement revisités en s’appuyant sur des plats existant dans les différents univers choisis, ou en mettant en exergue des éléments symboliques de ces univers, comme le sang pour Dracula, ou la viande pour Conan le Barbare.

20170606_142237

A noter qu’il s’agit de cuisine gastronomique. En effet, une grande majorité de ces recettes demande un certain niveau de connaissances en cuisine, et peu sont vraiment simples et/ou rapides à faire. C’est dommage, car en-dehors des grandes occasions, je n’ai pas souvent l’envie de cuisiner pendant des heures pour un simple repas. De plus, toutes les recettes ne sont pas justes : on note quelques petites inadéquations entre les listes d’ingrédients et les explications correspondantes, ce qui risque d’empêcher des cuisiniers lambda (tels que moi !) de parfaitement réaliser certaines recettes.

Côté fun, cet ouvrage propose également des pages de jeux et des pochoirs originaux à scanner pour réaliser la présentation des recettes, ainsi qu’une énigme à résoudre, liée à un mystérieux personnages, dont vous ferez la découverte entre les pages du Gastronogeek.

20170606_142035

Petit bémol, en sus de la difficulté des recettes, l’auteur du livre Thibaud Villanova n’a pas tenu son engagement, qui est de proposer un site internet permettant de prolonger l’histoire de l’énigme contenue dans le livre. En effet, à la grande déception de ses lecteurs, ce site n’a manifestement jamais vu le jour malgré de nombreuses promesses, et en dépit du fait que l’auteur ait eu le temps d’éditer de nombreux autres ouvrages depuis…

Mais si on passe outre ce dernier point, cet ouvrage est vraiment très beau, et les recettes sont variées et donnent vraiment envie. Je vais essayer de me lancer dans une de ces recettes dans les temps à venir ! Je donne 4/5 à ce superbe livre, qui est vraiment un très bel ouvrage. J’ai d’ailleurs deux autres livres de recettes de Thibaud Villanova, que je vous présenterai dans le futur. Il ne me reste plus qu’à me mettre aux fourneaux !

Alors, qui ici a déjà cuisiné une recette de Monsieur Villanova ? Connaissiez-vous le Gastronogeek ?

A bientôt !

Chloé

Publicités

5 réflexions au sujet de « Gastronogeek, 42 recettes inspirées des cultures de l’imaginaire »

  1. J’ai bien envie de goûter au plat que tu réaliseras ! Je vais essayer la recette de la page 59 dite du « chat botté » à base de chat rouquin mariné avec des bottes de poireaux ! Huuuum chat risque d’être bon !

    J'aime

      1. J’ai offert le livre donc je ne me souviens plus exactement, mais il y avait un burger avec des frites au four, et une crème brûlée à la crème de marron ! Et c’était très bon 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s