Adulte

Le Mec de la tombe d’à côté

Couverture du livre Le Mec de la tombe d'à côtéAujourd’hui, c’est le livre Le Mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti que je vais partager avec vous.

Ce n’est pas le premier livre que je lis de cette auteur : il y a quelques années, j’avais lu Entre Dieu et moi, c’est fini et Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini, deux livres que j’avais beaucoup aimé. Le Mec de la tombe d’à côté avait fait pas mal parler de lui après sa sortie, alors en tombant dessus lors d’une brocante il y a deux semaines, j’ai tenté l’aventure…

Assez différent des romans que je lis habituellement, plutôt du genre fantasy, comédie ou romances légères, Le Mec de la tombe d’à côté est une romance suédoise tirant vers le roman social. Autant vous l’avouer, je n’ai pas aimé ce livre. Pour autant, ce n’est pas un mauvais roman, loin de là.

C’est l’histoire de deux personnages centraux : Désirée, une jeune femme intellectuelle au physique fade, en deuil de son mari avec lequel elle menait un mariage sans saveur, sans amour, mais à la routine si confortable ; et Benny, paysan mal dégrossi, qui a perdu sa mère, seule femme de sa vie lui tenant lieu de ménagère, cuisinière et compagnie. Chacun sa vie, chacun sa tombe : l’une sobre, pâle, sans fioritures, à la saveur de la vie que mène Désirée ; l’autre est trop décorée, trop grosse, trop fleurie, à l’image de cette mère, trop présente, et dont le souvenir laisse un trou béant semé de décorations kitsch d’un autre temps. Deux tombes côte à côte. Désirée et Benny se croisent souvent au cimetière. Ils ne se connaissent pas, et les manies de l’un agacent l’autre prodigieusement. Ils sont trop différents. Pourtant, le jour où une petite fille fait naître sur leurs deux visages un sourire, c’est le coup de foudre, la redécouverte de l’autre, et le début d’une étrange relation passionnée.

Hélas, même dans l’amour naissant, Désirée et Benny sont très différents : si lui est prêt à mettre les deux pieds dans le plat pour décrocher la femme qui reprendra l’entretien de la ferme et lui préparera ses boulettes de viande et son café chaud tandis qu’il travaille auprès de ses 24 vaches, Désirée ne l’entend pas de cette oreille, et si ses ovules « frétillent » pour le jeune homme, elle refuse de se fondre dans le moule que lui propose Benny…

Le livre se présente à la première personne, mais les points de vue des deux héros s’alternent à chaque chapitre. On découvre deux personnages différents, travaillés, réalistes, racontés dans un langage facile à lire très courant, cru, direct.
Un peu trop à mon goût. Je garde de ce roman, de cette histoire, une impression de fadeur tirée d’un quotidien trop normal. J’ai trouvé ces deux personnages trop pâles ou trop grossiers. Lourds à vivre, lourds à lire, comme des jambes trop lourdes qu’on peine à tirer jusqu’à la ligne d’arrivée. Quant à ce choc des cultures, mis en évidence tel le fil rouge des réactions en chaîne des deux protagonistes, il prend finalement toute la place, jusqu’à noyer cette histoire d’amour perdue d’avance.

J’ai quand même lu le livre jusqu’aux dernières pages. Je dirais que la fin, sans vous la dévoiler, est sur le même ton que le reste du livre, trop réaliste, trop crue à mon goût. Presque triste. Pour ma part, si je devais le noter, je lui donnerais 1/5 : je ne l’ai pas aimé, même s’il reste bien écrit dans un certain style bien travaillé, ce qui en fait malgré tout un bon roman.

Qui l’a déjà lu, aimé, ou non ? Dites-moi tout!

Chloé

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Mec de la tombe d’à côté »

  1. Ah enfin un livre qui sort des ouvrages que tu as l’habitude de lire ! C’est bien, et comme tu le racontes, finalement, j’aurais presque envie de le lire. Il doit montrer quand même une certaine détresse humaine dans cette solitude respective et le besoin de rencontre et d’échange avec un ou une autre ! Faut-il se séparer de ces chaînes pour découvrir d’autres joies ?
    Bises
    Thierry

    J'aime

    1. Effectivement, je sors des sentiers battus, mais ce n’est pas une réussite…
      Cela dit, je suis très contente de mes livres habituels tu sais?
      Si tu souhaites le lire, ça tombe bien : il est chez vous ! Et il te plaira peut-être, qui sait.
      Merci !
      Chloé

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s