Adolescence·Jeune adulte

Did I Mention I Love You ?

Couverture du livre Did I Mention I Love You de Estelle MaskameJe suis assez accro aux romans à l’eau de rose pour ados, et je replonge souvent dedans à l’heure des vacances d’été… Alors comment échapper au fameux Did I Mention I Love You ? dont j’ai beaucoup entendu parler sur la blogosphère ces derniers temps ? Profitant de deux semaines de vacances en Juin 2016, j’ai acquis le premier tome sur ma liseuse.

Pendant l’été, je l’ai lu, et je vous annonce tout de suite la couleur : c’est pour moi une grosse déception…

Did I Mention I Love You ? ou DIMILY pour les intimes est le premier tome d’une trilogie écrite par la jeune auteure écossaise Estelle Maskame. D’abord diffusés sur la plateforme Wattpad (site communautaire d’écriture et de partage (romans, poèmes, fanfictions…), les romans ont été ensuite publiés en anglais puis à l’international. Entre les fans de la communauté Wattpad et la campagne de communication qui a suivi la publication des romans, DIMILY a rencontré un fort succès, notamment chez les publics adolescent et young adult.

Eden, une adolescente de 16 ans, part passer l’été chez son père qu’elle n’a pas vu depuis des années. Celui-ci a refait sa vie après un divorce houleux qui a laissé de fortes tensions entre lui et sa fille. Elle rencontre alors, bien malgré elle, sa belle-mère, ainsi que ses trois demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un adolescent difficile, séducteur mais destructeur. Au fil de l’été et des soirées en compagnie de jeunes du voisinage, Eden découvre la fragilité du jeune homme derrière son comportement violent. Peu à peu, alors qu’ils se rapprochent, naît entre les deux adolescent le seul sentiment auquel ils n’ont pas le droit : un amour tout sauf fraternel…

Personnellement, j’ai trouvé ce roman rempli de clichés et un peu trop orienté midinette. DIMILY surfe sur la vague des amours taboues, avec l’interdit, le frisson de l’amour caché, secret. Est-ce moi qui suis insensible à ce fantasme adolescent ? Je ne sais pas. Mais j’ai l’impression de me retrouver face à deux ados pleins d’hormones qui cachent leurs bêtises à leurs parents, sans y trouver un réel intérêt.
Venons-en, d’ailleurs, à ces ados. Ça se drogue et ça boit dans tous les sens, ça se rebelle à tout va… On saute à pieds joints dans le cliché des ados rebelles et frivoles, c’est un peu dommage de ne pas aller fouiller un peu plus les personnages, trop semblables et caricaturaux. Même Eden, l’héroïne, se fait le portrait trop banal de l’adolescente révoltée contre l’abandon de son père, en colère contre une belle-famille qu’elle n’a pas choisie. Toujours à se plaindre, toujours à désobéir, elle en devient une sale gamine que l’on ne supporte plus.
Enfin, j’en viens à l’écriture. D’une simplicité extrême, on sent que l’auteure est jeune et peu expérimentée : vocabulaire assez peu développé, phrases courtes et pauvres, la lecture est trop simple et sans plaisir. Ce n’est pas le premier livre que je lis qui présente une écriture semblable, je pense notamment au roman La prophétie des pierres, de Flavia Bujor. Mais contrairement à DIMILY, ce livre m’avait fait voyager par son récit extraordinaire et très original empli de contes et de créatures magiques, d’histoires d’amour épiques et bien dosées, d’aventures fantastiques et le vocabulaire y était tout de même plus riche. Ici, on ne trouve aucune originalité, c’est la romance adolescente plate et sans goût. Ce livre incarne vraiment pour moi le roman de base.

J’ai été dure dans cette critique, mais je préfère dire sincèrement ce que je pense d’un ouvrage, et celui-ci ne m’a vraiment pas laissé une bonne impression. Je lui donne 0.5/5, je ne l’ai vraiment pas aimé, je ne souhaite pas lire la suite et ne l’ai pas gardé sur ma liseuse. Et vous, l’avez-vous lu ? L’avez-vous aimé, contrairement à moi ?

Chloé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s